Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 10:26

Pour comprendre ce titre il faut se remettre dans le contexte surprenant de l’Emission « Le Grand Journal » d’hier.  Nicolas BEDOS, jeune beau gosse fils de l’illustre Guy, était présent sur le plateau hier pour faire la promotion de son nouveau livre « La tête Ailleurs ». 

 

 

Face à lui, Doria TILLIER, miss Météo de Canal Plus devait se plier à l’exercice qu’elle pratique le mieux, ironiser sur l’un des invités. Et bien il s’avère que les liens qui unissaient ces deux personnages que tout semble opposer, ont facilité la tâche à la Miss Météo qui semble s’être fait un plaisir jubilatoire de rabaisser Monsieur BEDOS.

 

Voilà comment Doria a commencé sa chronique, avec un air niais qui lui colle à la peau, et dont elle joue mieux que quiconque :

 

« Nicolas Bedos, j'ai lu 'La tête ailleurs', votre livre, de la page 52 à 55. Bon, le début de la page 52 n'a pas d'intérêt réel, vous y parlez de votre passage ici l'année dernière qui vous a laissé un souvenir assez périssable. A l'exception de la météo, et effectivement c'est là que ça devient palpitant. Vous parlez de cette jeune actrice brillante, méchante et courageuse. Vous en dressez un portrait extrêmement flatteur », commence Miss Météo.

 

 

Elle s’attaque ensuite à l’orthographe de BEDOS qui évoque dans le livre les « prédécesseuses » de Miss Météo, et lui rappelle que ce néologisme n’existe pas. Ce à quoi Nicolas lui répond avec toute la classe qui le caractérise :

 

« tu vas pas me faire chier deux heures, vas-y continue ».

 

Mais il en fallait un peu plus pour désarçonner la jeune miss qui a poursuivi avec un calme presque déstabilisant :

 

« J'ai gardé le meilleur pour la fin : (SIC)  'ce que le public du Grand Journal ne savait pas ce soir-là, c'est que le numéro de Doria couronnait des années d'amitié' ».

 

C’est sur ces jolies paroles que Doria TILLIER a rétabli la vérité en lâchant cette phrase qui a fait l’effet d’une bombe : « Je ne savais pas qu’on suçait ses potes ».

 

Pari réussi pour la miss qui est parvenue à déstabiliser le roi de la provoc’. Les 5 minutes suivantes étaient ponctuées des changements de couleurs et des moues de gêne de Nicolas BEDOS (Roi Médiatique redevenu petit graçon), au milieu des applaudissements et des rires de l’assemblées. Il faut rappeler que DORIA n'en est pas à son coup d'essai, elle s'était déjà payé ironiquement la tête de Nicolas BEDOS, comme le prouve cette vidéo.

 

Je pense que cette démonstration de culot de la part de Doria TILLIER a eu le double effet de lui permettre de régler ses comptes en direct avec son "ex petit copain" et de contribuer à la promotion du livre de Nicolas BEDOS. En tout cas, perso, ça m’a bien donné envie de lire ce livre. Peut-être une idée de cadeau de Noël…

 

Enjoy,

 

Pépito.

Je ne savais pas qu’on suçait ses potes !

Partager cet article

Repost 0
Concocté par Pépito & Pépita
commenter cet article

commentaires

Enjoy !

  • : Les Potins de Pépito & Pépita
  • Les Potins de Pépito & Pépita
  • : Chaque jour nous partagerons avec vous un coup de projecteur sur la faute de goût de l’un, la mauvaise phrase de l’autre… bref toutes ces petites choses qui rendent notre quotidien, le temps d’un débrief autour d’un café, plus léger, plus croustillant, plus émouvant, plus….
  • Contact